Une comédiano Commerciale

Une comédiano Commerciale

Parcours de diplômés

Article de Skema Alumni

Carole Palais

Carole Palais (SK 2014) : une « comédiano-commerciale » à l’affiche à partir du 23 mars !

A l’occasion de la journée de la femme, SKEMA Alumni vous fait découvrir le parcours atypique de Carole Palais (SK 2014), à l’affiche à partir du 23 mars à Paris !

Une comédienne commerciale ? Une commerciale comédienne ? Les deux ?

Comment te définirais-tu ?

Peu importe, tant que je peux voir toujours plus, toujours plus loin ! Aujourd’hui, je me suis complètement appropriée ces deux casquettes qui me confèrent un rôle de business woman artiste qui me plaît plutôt bien. D’un côté, je suis Responsable Commerciale au sein d’un Cabinet de Conseil spécialisé en Transformation Digitale (Flows Management). De l’autre, je suis dans une troupe de théâtre, passe des castings, fait quelques publicités, représente des marques et des jeunes créateurs sur Instagram.

Dans la vie de tous les jours, j’incarne plusieurs femmes à la fois. La femme entreprenante dans la vie professionnelle et aussi celle qui laisse la place le soir à la femme comédienne qui fait vivre ses personnages au gré de répétitions acharnées. La femme parisienne arpentant les rues de Paris en quête de jeunes créateurs qui s’efface à son tour pour la femme aventurière et sportive dévalant les pistes de ski. Toujours à fond… challenges et risques font partie de mon quotidien. J’aime me mettre en danger et ne pas me contenter de ce qui m’arrive. J’aime l’autodérision et me détacher des clichés.

Comment en es-tu arrivée à la scène ?

J’ai découvert la scène dès l’âge de trois ans grâce à la danse. À 8 ans, j’ai obtenu les prix régionaux aux concours de la CND (Confédération Nationale de Danse) dans ma province natale auvergnate et à 11 ans, je suis devenue petit rat de l’Opéra de Paris, découvrant ainsi les scènes parisiennes. Plus tard, j’ai intégré les ateliers jeunesses du Cours Florent à partir de 14 ans, j’en suis venue au théâtre. Vous l’aurez compris, la scène a toujours beaucoup compté pour moi.

Plutôt à l’aise en classe, j’ai en parallèle eu de bons résultats scolaires qui m’ont permis d’être acceptée en classes préparatoires à Intégrale (Paris). En sortant, je n’étais pas prête à revivre ces années de pression maximale aux enjeux de taille, mais je ne me voyais pas non plus mener qu’une seule vie !

Avec l’envie irrésistible de retrouver mes sensations artistiques mises de côté pendant deux ans, j’ai choisi de candidater pour le campus SKEMA Paris qui me permettait d’allier études et auditions au Cours Florent tout en me laissant la possibilité de partir à l’étranger. Et, après quelques auditions, une formation professionnelle artistique (Formation Professionnelle de l’Acteur) et une diplomation réussie, me voilà de nouveau sur les planches et devant la caméra !

Mener plusieurs carrières de fronts, une sacrée gymnastique ! Comment t’organisais-tu à l’école ? Et aujourd’hui ?

C’est mon quotidien depuis toujours mais surtout mon leitmotiv ! Lorsque j’étais étudiante, je suivais les cours SKEMA en journée (La Villette & La Défense) et j’allais aux cours de théâtre le soir. Le volume de cours à Florent était conséquent : une vingtaine d’heures par semaine. Les journées étaient bien longues comme vous pouvez l’imaginer. Pour couronner le tout, les partiels de SKEMA ont souvent eu lieu exactement en même temps que mes auditions du Cours Florent, m’imposant ainsi des choix et des concessions au quotidien. Difficile, mais très formateur. Mais dès lors qu’on est passionné par ce que l’on fait je crois que l’on trouve toujours l’énergie.

Il a fallu faire des choix (pas de soirées étudiantes ou de listes…), et s’armer de  patience et d’abnégation : j’ai envié quelques camarades partant à l’autre bout du monde durant mes premières années d’études ! Mon diplôme du Cours Florent obtenu, je pars faire mon M2 à Raleigh pour pouvoir vivre une expérience en totale immersion à l’étranger !

Arriver à tout mener en même temps, tout est question de choix et de savoir ce qui nous rend heureux au quotidien. Car c’est peut-être là que réside son équilibre. Il faut bien s’écouter et ne pas fuir ce qui nous plait et nous anime, même si cela passe par des concessions et des choix. J’ai parfois vécu avec la peur d’échouer partout, ou de réussir qu’en partie. D’un côté, j’ai voulu revenir sur mes choix, en me posant notamment la question du double Master en Finance mais difficile à combiner avec le Cours Florent…et de l’autre, j’ai regretté de ne pas pouvoir m’investir davantage avec mes camarades comédiens sur d’autres projets. SKEMA m’a toujours accompagnée et soutenue dans mes démarches artistiques en me dispensant des cours d’Art et en m’encourageant dans mes projets.

Alors si vous aussi, vous vous êtes toujours demandé qui vous étiez ; si, sur votre chemin, on vous a toujours répété « tu n’y arriveras pas, c’est trop compliqué », croyez-en vous et persévérez, la chance finira toujours par vous sourire !

A travers cet article, j’en profite pour remercier l’école qui m’a soutenue dans ce choix et qui m’a encouragée dans cette démarche de ne rien laisser de côté ; comprenant de surcroît que ces deux milieux pouvaient complètement s’apporter l’un à l’autre. Je l’ai d’ailleurs constaté à plusieurs reprises ces dernières années : un bon commercial autant qu’un bon candidat à un nouveau poste doit pouvoir jouer de ses atouts de comédien. En parallèle, être comédien c’est avant tout savoir se vendre. Quand on veut un rôle, il ne suffit pas d’être bon acteur mais il faut avant tout montrer que ce rôle est fait pour vous.

Et pour la suite, quels sont tes projets ?

A moyen terme mon mariage et à plus long terme, des enfants, en conservant un maximum d’activités bien sûr ! C’est vrai, je n’arrête pas trop… Mais je vous l’ai dit, “toujours plus, toujours plus loin”.

En attendant, je souhaite partager avec vous un projet à très court terme, ma prochaine pièce de théâtre : « ROAD TRIP » que je répète depuis plus d’un an. Pour ceux qui voudraient me voir jouer au théâtre dans un mois, je vous propose un tarif réduit à 12 euros, en vous inscrivant sur CE LIEN avec le code promo : SKEMA. Je me ferai un plaisir d’échanger avec vous à la fin de la représentation !

 

Cliquez sur l’image ci-dessous pour découvrir le teaser de la pièce !

Road Trip

 « Nothing is impossible to he who dares to dream », Carole Palais (SK 2014)

 

Carole vous donne RDV au Théâtre du Passage vers les Etoiles – 17 Cité Joly, 75011 Paris. Métro: Saint Maur ou Père Lachaise aux dates suivantes :

  • jeudi 23 Mars à 20h,
  • samedi 25 Mars à 15h30,
  • dimanche 26 Mars à 20h,
  • vendredi 7 avril à 21h30,
  • dimanche 9 avril à 20h15,

 

N’hésitez pas à contacter Carole Palais sur :

 

crédit photo: https://www.noixdecoco.photography/